INTIME CONVICTION: «Depuis que j’ai été jurée d’assises je vois les faits divers autrement»

PODCAST. “Intime Conviction”. Dans cette série de podcasts, vous allez entendre des témoignages de jurés d’assises. Ces citoyens lambdas, tirés au sort sur les listes électorales, qui se font juges le temps de quelques semaines. Des novices de la justice plongés au cœur du système judiciaire français. Ils assistent aux procès pénaux, délibèrent et rendent leur verdict. De leurs vécus et de leurs opinions, naît leur intime conviction. 

Dans ce deuxième épisode, Valérie Desdois, 49 ans, nous raconte le procès de l’affaire du “petit Gabin”. En juin 2013, ce petit garçon de 22 mois meurt de “dénutrition chronique”. L’enquête révélera que ses parents l’ont laissé mourir de faim. En 2019, ils seront condamnés à 17 ans de prison chacun. Une peine à laquelle ils feront appel. 

Un an plus tard, en septembre 2020, ils sont de nouveau entendus, au tribunal de Limoges cette fois. La peine du père sera diminuée de 3 ans, celle de la mère de 1 an. Convoquée pour être jurée d’assises en seconde instance, Valérie Desdois raconte cette expérience qui a transformé sa vision de la justice et des faits divers. 

Article 353 du Code de procédure pénal : “La loi ne demande pas compte à chacun des juges et jurés composant la cour d’assises des moyens par lesquels ils se sont convaincus, elle ne leur prescrit pas de règles desquelles ils doivent faire particulièrement dépendre la plénitude et la suffisance d’une preuve. La loi ne leur fait que cette seule question, qui renferme toute la mesure de leurs devoirs : ” Avez-vous une intime conviction ? “.”

Un podcast écrit et réalisé par Agathe Harel et Marjolaine Roget.

Le premier épisode de ce podcast est disponible ici.

Posts created 4

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top