Un parloir à l’heure de l’épidémie : paroles de proches de détenus

REPORTAGE. Au cœur de la crise sanitaire, les quelque 62.700 détenus ne sont pas épargnés par les protocoles de restriction, pour faire barrage aux contaminations galopantes au sein des prisons. Ces dispositifs, qui limitent les contacts, sont une contrainte de plus pour les personnes incarcérées, mais aussi pour leurs proches, qui doivent affronter la frustration de ne plus pouvoir se toucher, ainsi que l’angoisse face à la propagation du virus. Rencontre en dessin avec quelques uns d’entre eux, à la maison d’arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine), qui accueille environ 800 prisonniers.

Maëlane Loaëc

Posts created 3

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top